Des micro-noyaux sur Mac avant Mac OS X

On le sait, l’un des principaux points faibles du Mac avant l’apparition de Mac OS X était l’héritage de son développement initial, qu’il traînait comme un boulet et qui le privait d’un vrai fonctionnement multitâche et d’une saine gestion de la mémoire vive. Pourtant, à deux reprises, Apple avait fait de gros progrès sur cette question, malheureusement passés assez inaperçus auprès du grand public.

Ainsi, en avril 1994, lors de la présentation des premiers Power Mac basés sur la puce PowerPC, Apple avait intégré dans les puces de mémoire morte (ROM) un micro-noyau minimaliste, appelé nanokernel, qui s’intégrait entre le matériel et le système d’exploitation, et, pour la première fois, ajoutait une couche d’abstraction qui confinait tous les logiciels, y compris le système d’exploitation lui-même, dans un espace aux privilèges limités.

Ce micronoyau, développé par René Antonio Vega, était notamment en charge du démarrage de l’ordinateur et de l’émulateur 68LC040 indispensable au fonctionnement des logiciels non-optimisés pour le PowerPC, à commencer par le système lui-même. À l’époque, Apple espérait faire évoluer ce nano-noyau pour lui donner un jour le rôle de micro-noyau capable de gérer avec Mac OS le multitâche et la mémoire vive de manière moderne.

Le nanokernel du Power Macintosh, présenté dans le magazine Byte

Quelques années plus tard, le 10 mai 1999 pour être précis, c’est Mac OS 8.6 qui était arrivé avec les promesses de son nouveau micro-noyau. Ce nanokernel promettait de mieux répartir la charge de travail entre les différentes puces des Mac multiprocesseurs. Signe des temps, ce micro-noyau visait également à anticiper la coexistence de la version « Classic » de Mac OS avec le futur Mac OS X, et à mieux gérer la dépense d’énergie des portables PowerBook en régulant les accès au processeur. Un logiciel, PowerMacInfo, permettait de visualiser les tâches exécutées par ce micronoyau.

PowerMacInfo
PowerMac Info sur le Twitter de Elliot Nunn »

Vous avez aimé ? Partagez !